visiter Rendezvousdesamis.com

dernière
mise à jour
le 2 février 2015

Le Monde de l'Art et des Lettres
Peintures

Des Ballets Russes au Grand Meaulnes


Du 25 juin au 2 octobre 2011

Château de la Chapelle d'Angillon -18380


http://www.chateau-angillon.com/
 
Contact courriel : jeandogny@jeandogny.fr Tèl.: 02 48 73 46 66

Une exposition réalisée à l'occasion du centenaire du ballet Carnaval de Mikhaïl Fokine au théâtre du Châtelet en 1911
par Patrimoine et Renaissance, l'Association pour un Musée de la Danse, Le Monde de l'Art et des Lettres


 
Cette exposition est réalisée en partenariat entre le comte Jean d’Ogny, l’Association Patrimoine et Renaissance, l’Association pour un Musée de la Danse et Le Monde de l’Art et des Lettres, le Magazine du Bibliophile, le groupe Deshoulières (Manufacture Impériale de la Porcelaine de St Petersbourg) Stella Art International, Andrei Korliakov, (historien, éditeur), l’Alliance France-Europe, Russie, et le concours de collectionneurs dont Gilbert Mayer, professeur au Ballet de l’Opéra de Paris et Dimitri Vicheney, petit-fils d’Alexandre Benois



Le 25 juin 2011 s’est ouverte au Château de La Chapelle d’Angillon, pays natal d’Alain Fournier, une exposition associant la danse et la littérature. Intitulée « Ballets Russes au Grand Meaulnes » ; elle est consacrée aux relations existant entre ces deux évènements majeurs de la Culture que furent les Saisons Russes de Serge Diaghilev et l’unique roman inachevé d’un jeune romancier, Alain Fournier, mort prématurément dans les premiers mois de la Première Guerre mondiale.
La réputation des Ballets Russes n’est plus à faire aujourd’hui, celle du Grand Meaulnes non plus, classé à la neuvième place des Cent meilleurs livres du XXe siècle. Mais le lien qui les unit restait jusqu’à cette exposition, inconnu de la plupart des amateurs de l’un et de l’autre. Le Grand Meaulnes en effet, tout en étant une œuvre tout à fait originale, a été marqué par Le Carnaval, un ballet-pantomime de Mikhaïl Fokine, en inspirant à Fournier sa « Fête étrange » au « Domaine mystérieux ». En effet, quand Alain Fournier, au terme de cinq années de tâtonnements, se mit le 22 août 1910 à rédiger son roman après avoir - selon son expression - « trouvé son chemin de Damas », il était encore tout plein du souvenir de sa découverte des Ballets Russes à l’Opéra quelques mois plus tôt. Sans être véritablement un roman autobiographique, le Grand Meaulnes est un condensé de souvenirs vécus ou entendus par Fournier.
En associant Le Carnaval des Ballets Russes au Grand Meaulnes l’exposition est comme une sorte de jumelage entre la Grande capitale culturelle du Nord et le petit village dont les origines historiques et spirituels remontent au XIe siècle à Saint-Jacques de Saxeau, un ermite byzantin réfugié dans ces lieux où il construisit une chapelle qu’un certain Gillon protégea d’un château. Plus tard dans ce même château transformé par les siècles, un ancien officier de l’Armée blanche, Théo Savinsky, trouva lui aussi refuge pour se protéger de ses compatriotes persécuteurs qui le recherchaient. Aujourd’hui il repose dans la paix éternelle, au cimetière de La Chapelle d’Angillon, oublié de presque tous et loin de la terre mère.
L'exposition mérite votre visite si vous souhaitez un rapprochement culturel entre la Russie et la France. Elle vous permettra de découvrir un lieu chargé d’histoire depuis le XIe siècle dans une région touristique et gastronomique situé en Berry, en bordure de Sologne, entre Aubigny, Bourges et Gien, au pays de la Route Jacques Cœur.
http://www.chateau-angillon.com/ , + 00 (0)2 48 73 41 10,
http://route-jacques-coeur.org//


Du 20 au 27 septembre 2014 , un voyage à Saint-Pétersbourg, la ville de Diaghilev, Fokine, Nijinsky et Karsavina, et ses environs clôturera cette Saison Russe à la Chapelle d'Angillon. Tsarskoïe Sélo, Peterhof, Strelna. Renseignements : Le Monde de l'Art et des Lettres.
06 10 20 74 94 ou 06 15 78 32 05,
Le programme disponible ici sur ce site
Jean-Bernard Cahours d'Aspry   02 48 73 41 10 / 06 10 20 74 94


«Hommage aux Ballets Russes de Diaghilev »
de Gueorgui Chichkine ; pastel, panneau central d'un triptyque.


«Le Carnaval »,
de Mikhaïl Fokine.


 
JBCH



©  http://www.rendezvousdesamis.com